Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Voyage avec escales

Rechercher

Sur La Route

28 août 2009 5 28 /08 /août /2009 20:55

A 5 heures du decollage de notre avion pour Madrid, nous avons encore du mal à réaliser que nous rentrons en France... mais nous nous réjouissons à l avance des bons cotes : boire l eau du robinet, manger des crudites, porter des vetements differents (ras le bol du look polaire, chaussures et pantalon de rando !), ne plus porter notre "maison" sur notre dos, retrouver des transports en commun rapides,... et bien sur vous revoir :-)


Merci pour tous vos messages et vos visites sur notre blog pendant ses 6 mois !

Partager cet article
Repost0
27 août 2009 4 27 /08 /août /2009 02:15

Malgre la longue montee pour ressortir du cañon del Colca, nous voici de retour a Arequipa. Petit resume de ces derniers jours :


 
   

Pour commencer, nous avons fini d user nos chaussures sur les sentiers poussiereux du canyon. Comme nous avons voulu traverser le canyon et dormir dans les villages en face de notre point de depart (Cabanaconde), nos journees de randonnee pourraient se resumer par montee - descente. Heureusement, les paysages sont magnifiques : tres arides  du cote Sud du canyon et tres verts et fertiles de l autre (avec de nombreux cactus). Plus en amont du rio Colca, un paysage tres ouvert de terrasses nous a rappele certaines images du Vietnam.


 


Pour couronner cette escapade, les condors nous ont offert un magnifique ballet au lieu dit Cruz del Condor. Aux premieres heures du jour (entre 8 et 10 heures), ils profitent des courants d air chaud ascendants pour planer dans le haut du canyon. Ce qui nous a le plus marque fut le vol simultane de 10 condors ainsi que le passage de l un d entre eux a moins de deux metres de nos tetes !

Pour feter nos six mois de voyage (aujourd hui !), nous nous sommes offert une descente du volcan Chachani en VTT : partis de 4800 m d altitude sur le flanc du volcan (montee en 4x4), face au Misti (photo ci contre), nous avons mis 2 heures pour redescendre les 50 kilometres de chemin caillouteux ou sableux jusqu a Arequipa. Pas de fracture ni d entorse a declarer, nous sommes toujours aptes a reprendre le travail la semaine prochaine ;-) !

Partager cet article
Repost0
21 août 2009 5 21 /08 /août /2009 19:10
Apres etre arrives hier matin a Arequipa par un bus de nuit, nous en repartons cet apres midi pour aller randonner dans le cañon del Colca.

La ville d Arequipa, 2eme du pays, est situee au pied de superbes montagnes enneigees : El Misti (5800 m, ca veut dire Monsieur en Quechua), Chachani (6075m) et le Pichu Pichu (5570 m, Pichu Pichu veut dire montagne montagne en Quechua). Nos visites ont ete essentiellement religieuses dans cette ville ou l influence espagnole est tres forte : la cathedrale reconstruite partiellement en 1950 (apres le tremblement de terre), l eglise de la Compañia et les couvents de Santa Catalina et Santa Teresa.

Le couvent de Santa Catalina est immense, veritable ville dans la ville : les religieuses avaient des servantes a leur service, y disposaient de veritables maisons autour de differents cloitres richement decores, communiquant par de veritables rues. Bien entendu le couvent etait reserve aux riches filles des familles espagnoles (souvent la 2eme fille). A la fin du XIXeme siecle, le couvent a ete reforme pour mettre fin au luxe inhabituel de cette vie monacale.

Ce soir, nous serons au Cañon del Colca pour quelques jours : il s agit du deuxieme canyon le plus profond au monde, le premier etant situe a quelques kilometres de la (plus profond mais moins large que le Grand canyon aux Etats Unis).
Partager cet article
Repost0
19 août 2009 3 19 /08 /août /2009 00:43
Depuis Ollantaytambo, nous avons rejoint en train la ville d Aguas Calientes, au pied du Machu Picchu. Hormis ses sources d eaux chaudes, la ville en elle meme n a que peu d interet : le nombre d hotels et restaurants y depasse celui des habitants !

Pour monter au Machu Picchu, nous avons emprunte le sentier de marches qui mene en une bonne heure sur le site : parcours a la frontale pour arriver parmi les premiers a l ouverture du site a 6 heures du matin. En effet, seuls les 2 x 200 premiers ont le droit de monter au Wayna Picchu (le sommet au fond a droite sur la photo) : operation reussie !
En attendant que le brouillard se leve, les premiers vestiges et quelques lamas sont apparus progressivement. La vue entierement degagee est ensuite somptueuse et nous avons passe la journee a arpenter le site jusqu a sa fermeture, fascines par ses constructions que les conquistadores espagnols n ont jamais decouvert (et donc, pas detruit !).



Depuis, nous avons parfaitement reussi a eviter les "hordes" de touristes (particulierement nombreux au Perou et souvent francais), grace a des excursions en transports locaux...et surtout beaucoup de marche a pied ! Au programme de ses derniers jours :





- les terrasses Incas de Moray : construites en cercles concentriques, celles ci auraient servi pour mener des experimentations agricoles puisqu elles permettaient d avoir une vingtaines de micro climats differents ;












- las salineras de Maras : captant une source salee (50 g de sel / litre d eau) les Incas, et aujourd hui les familles de la vallee, ont construit plus de 4000 bassins pour recolter le sel d origine marine : remede parfait pour lutter contre le manque d iode ,












- le village de Chincheros : charmant village rural avec une jolie eglise coloniale construite sur d anciennes fondations Incas, juste a cote, de jolies  terrasses Incas en forme de pyramides inversees...






Et bien sur, ces sites etaient situes sur l altiplano peruvien, entoure de magnifiques sommets enneiges !


Aujourd hui, retour a Cusco pour terminer les visites de la ville...et partir demain soir vers Arequipa.

Partager cet article
Repost0
14 août 2009 5 14 /08 /août /2009 00:14


Depuis trois jours, nous marchons sur les traces des Incas entre Cuzco et le Machu Picchu en visitant de nombreux vestiges : Puca Pucara, Qenqo, Sacsahuaman (sur les hauteurs de Cuzco, lieu de combats acharnes contre les Espagnols), Pisac, Ollantaytambo (lieu de retraite des Incas apres leur defaite a Sacsahuaman),... Les sites sont souvent situes sur des hauteurs pour assurer leur defense : si nous n avons finalement pas fait le Salkantay trek, nous nous rattrapons en crapahutant toute la journee sur les sites !

Les constructions Incas ne nous decoivent pas : l architecture est exceptionnelle avec des pierres taillees a la perfection. Sur un meme site, les constructions sont tres variees : forteresse militaire, maisons d habitations, terrasses (pour les cultures), lieux de stockage (denrees alimentaires), bains ceremoniels, temples du soleil et de la lune,...


Cerise sur le gateau, nous rejoignons Aguas Calientes en train ce soir, village situe au pied du Machu Picchu !

Partager cet article
Repost0
10 août 2009 1 10 /08 /août /2009 18:35
 
Premiere etape peruvienne a Puno au bord du lac Titicaca. La ville en elle-meme presente peu d interet (hormis sa plaza des Armas), mais se trouvent a proximite le site de Sillustani et plusieurs iles. La visite de Sillustani et ses tours  funeraires avec un groupe nous a surtout permis de beneficier du transport, le guide ayant brillamment recu le trophee du guide le plus nul de notre voyage : pas plus d informations (voire moins) que dans le Routard ou le Lonely, reponse "on ne sait pas" aux questions, traduction en anglais (pour la minorite de non-hispanophones) assuree par Berenice de son mieux (le guide se disait bilingue!).
Le lendemain, excursion a l Isla Taquile et aux iles flottantes Uros : les deux sites sont interessants mais le tourisme y est pousse a sa caricature : achat force de souvenirs, folklore concu pour les touristes... On a eu du mal a decouvrir l authenticite dont parlent les guides de voyage.




Pour aller a Cusco, nous avons pris un bus marquant des pauses a certains sites : entre autres le temple Inca de Raqchi (ci-contre) et l Eglise d'Andahuaylillas, surnommee la chapelle Sixtine d Amerique du Sud pour ses riches peintures et ornements. Comme beaucoup d autres Eglises ici, elle a ete batis sur un ancien temple Inca, en utilisant les materiaux (pierres, or...) qui s y trouvaient.








Depuis trois jours nous sommes a Cusco. Apres avoir passe pas mal de temps a organiser un trek de 4 jours jusqu au Machu Picchu, nous avons revu notre programme en raison d une mechante tourista ( ca faisait longtemps !). Nous avons quand meme pu assister a une fete et visiter les lieux religieux de la ville, qui rivalisent de richesses suite aux pillages de la capitale Inca. De nouveau sur pied, nous devrions partir demain visiter la vallee sacree et le Machu Picchu.
 
Partager cet article
Repost0
5 août 2009 3 05 /08 /août /2009 01:41
Rapide message pour dire que nous sommes bien arrives au Perou.
Le passage de frontiere s est passe sans probleme : les voyageurs font tamponner leur passeport pendant que le bus rempli de bagages franchit rapidement la frontiere (il n est meme pas ouvert !). C est tellement facile d ailleurs de passer cette frontiere que notre chauffeur a oublie de faire tamponner son passeport et a du retourner en Bolivie pour repasser legalement la frontiere !...
Partager cet article
Repost0
4 août 2009 2 04 /08 /août /2009 00:26
Non, nous ne sommes pas retournes a Rio sur sa plage celebre mais nous sommes toujours en Bolivie, dans la petite ville de Copacabana, au bord du lac Titicaca a 3800 m d altitude.

Avant cela, nous avions visite le site de Tiwanaku, pres du lac egalement et lieu de pouvoir de l empire du meme nom. Le site a ete saccage par les Espagnols lors de l invasion de la Bolivie mais il reste encore quelques vestiges d une grande pyramide a 7 etages et de deux temples. Ont egalement ete sauvees des statuettes, des parures dorees (pour savoir a quoi elles ressemblent, il suffit de relire Tintin) et de tres grands monolithes - hommes : cela nous a rappele les moais de l ile de Paques !
LesTiwanakus ont regne pendant pres de 2600 ans, juste avant les Incas et ont maitrise de nombreuses connaissances agricoles, architecturales, artisanales (tissage, sculpture,...), hydrauliques, politiques... Bref, les Incas se sont beaucoup inspires de cette civilisation (et d autres !).




Quittant la Paz, nous avons rejoint la ville de Copacabana ou l animation bat son plein en ce moment avec le mois de la Pachamama (mere nourriciere) : surpassant le nombre de touristes etrangers (pourtant tres nombreux !), de nombreux Boliviens viennent honorer la Pachamama sur la montagne voisine. Il suffit de suivre le chemin de croix qui mene au calvaire du sommet pour assister a des ceremonies mi-paiennes mi-chretiennes ou les Boliviens formulent des voeux pour l annee a venir. Autre melange des genres, le baptemes des voitures devant la cathedrale baroque : un pretre baptise les voitures decorees avant que les proprietaires aspergent celle ci d alcool pour honorer la Pachamama.







Plus classique, nous avons aujourd hui randonne sur l ile du soleil, a 30 kms au Nord : beaux paysages et vues panoramiques sur ce lac immense, sans parler de vestiges incas et precolombiens. Le premier Inca serait apparu sur cette ile apparemment. Demain, direction le Perou pour approfondir notre connaissance de la civilisation Inca.
Partager cet article
Repost0
31 juillet 2009 5 31 /07 /juillet /2009 23:35

Heureusement que nous etions bien acclimates a l altitude car notre bus jusqu a La Paz passait par des cols a pres de 4700 m et la frontiere avec le Chili etait elle meme a plus de 4600 m (les douaniers boliviens nous ont avoue avoir un peu froid !). La route sur l altiplano bolivien est assez surprenante : a 4000 m  d altitude, les alentours sont parfaitement plats, avec de temps en temps un sommet qui emerge tout enneige.

Aujourd hui, visite de la ville de La Paz, situee entre 3200 et 4000 m d altitude (la plus haute capitale du monde) avec des maisons en briques sur des collines a perte de vue. Etant donne le climat et l altitude, les "bas quartiers" sont situes en haut.



Contraste saisissant avec le Chili qui est tres occidentalise et beaucoup plus riche : ici, peu de voitures individuelles, mais des milliers de minibus qui parcourt les rues en tous sens. >Il y a egalement beaucoup d habitants (surtout des femmes) en habits traditionnels ainsi que des marches typiques. Parmi ceux ci, la vente de plantes medicinales ou vendues comme telles, des gris gris et autres etrangetes : il est ainsi recommande d enterrer un foetus de lama dans les fondations des maisons.


La visite des musee de l or a fait s ecrouler un mythe : Herge nous a dit avoir envoye Tintin chez les Incas dans le Temple du Soleil... Or, tous les dessins ont ete inspires de l empire Tiwanacu ! La ressemblance est en effet frappante avec les decorations en or portes par ce peuple qui a regne avant les Incas et pendant une periode beaucoup plus longue (1000 ans contre 100 ans), toutefois, sur un empire un peu plus petit.


Nous partons d ailleurs visiter le village de Tiwanacu demain pour etudier les constructions de cet empire qui ont, parait il, elles aussi inspire Herge !

Partager cet article
Repost0
30 juillet 2009 4 30 /07 /juillet /2009 02:19

 

Beaucoup moins touristique que San Pedro de Atacama (ou le nombre de touristes depasse celui des locaux), Putre est un petit village perche a 3500 m d altitude a l extreme Nord du Chili. C est la porte d entree au Parc National de Lauca : apres une journee d acclimatation au village, nous y sommes alles decouvrir les volcans, les lacs et la faune.

Meme en etant a 4500 m d altitude, les volcans alentours paraissent gigantesques : le Parinacota (6342 m) fait penser au Mont Fuji avec son cone enneige, le Sajama plus haut sommet Bolivien juste a cote du Parc,... Plus encore qu a San Pedro, l altiplano est tres largement peuple de lamas, vigognes, canards sauvages et lapins-ecureuils.


Petite anecdote sur le petit village de Parinacota : l eglise est tres mignonne avec des fresques assez hallucinantes (seules des femmes sont dessinees allant en enfer, vraiment etrange) et surtout une petite table basse tres ancienne. Cette table est tout a fait commune mais a la particularite d etre solidement attachee avec une chaine ...En fait, un jour, la table se serait enfuie de l eglise et se serait arretee devant une maison : le lendemain, le proprietaire serait mort : depuis, les habitants preferent tenir la table solidement attachee !

Demain, direction la Bolivie avec un bus pour la Paz.

Partager cet article
Repost0